LA LIBRE CIRCULATION DANS L’UE, POUR TOUTES LES FAMILLES!

Les Européens ont le droit de se déplacer et de s’installer partout dans l’UE. Tous? NON!De familles LGBT+ ne sont pas reconnues

Actualité – 16 septembre 2020 : La Présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a déclaré dans son discours sur l’état de l’Union qu’elle œœuvrera en faveur d’une « reconnaissance mutuelle des relations familiales » dans l’UE car « un parent dans un pays est un parent dans tous les pays ».

-------------------------------

Il y a 16 ans, l’Union européenne ouvrait à tous ses citoyens et leur famille le droit de se déplacer et de vivre là où ils le souhaitaient.

Mais les peronnes LGBT+ ont souvent des difficultés à le faire, car les États membres ne reconnaissent pas toujours les familles arc-en-ciel établies dans les autres pays.

Ce sont surtout les enfants de couples homoparentaux qui sont victimes de ces lacunes du droit et parfois privés de toute protection juridique ou sociale. Ils peuvent être privés de leur citoyenneté, de leurs parents ou bien devenir apatrides. Découvrez les histoires de ces familles (en anglais).

Les institutions européennes doivent désormais appeler les États membres à respecter les conventions des droits humains et à veiller au respect et à l’égalité des familles LGBT+ devant le principe de libre circulation au sein de l’Union.

Signez pour soutenir NELFA !

0personnes ont signé
Objectif : 500

Pour Pour Mme Helena Dalli, Commissaire européenne à l’Égalité, et les élus du Parlement européen : :

La libre circulation est un droit fondamental qui doit être garanti à tous les citoyens européens, quels que soient leur orientation sexuelle ou leur identité de genre. Ce sont particulièrement les enfants des familles LGBT+ qui doivent être protégés.

Nous vous demandons de proposer une nouvelle réglementation pour exiger la reconnaissance des documents d’état civil au sein de tous les États membres. Toutes les familles doivent continuer à exister au-delà des frontières des États membres.


0personnes ont signé
Objectif : 500